Passacaglia

A l’origine,  la passacaille est une danse (lente et à trois temps) populaire d’origine espagnole qui remonte à la Renaissance. Transplantée dans d’autres pays d’Europe, elle y devient une danse prisée par la noblesse.


C’est alors une pièce stylisée, à trois temps, au rythme plus lent, parfois un peu plus solennel, et qui peut atteindre des proportions plus importantes.  Le mot passacaglia vient des mots espagnols ou italiens passa et calle. En effet, la passacaille apparaît dans les bateaux où les marins, pour oublier et rythmer l’effort, chantaient les mêmes notes en litanie. (merci Wikipédia)

Pourquoi aujourd’hui chez les Patcheuses du monde entier, c’est devenu un ouvrage sur le long terme ?.

Peut-être justement, parce que nous prenons un rythme tranquille, nous ne pensons plus,  ou les pensées viennent tout doucement et repartent aussitôt. Nous sommes presque en méditation. Nous ne chantons plus les mêmes notes, mais nous posons les mêmes morceaux, encore et encore, en changeant simplement de couleur.

Pour ma part, cela m’a permis de me vider la tête, de partir loin de mes soucis, de mes peines, (même si elles sont toujours la) mais, un peu de musique, du tissus entre les doigts, un thé bien chaud, seule ou entre copines de patch. Rien que des petits bonheurs au jour le jour.

J’ai commencé cette Passacaglia en 2017, en achetant ce livre et découpant de petits morceaux pour ensuite les recoudre  (je sais certains trouvent cela bizarre)

millefiori-quilts-par-willyne-hammersteinVoici la créatrice de cet ouvrage de fou.

th

En début 2017…

3

 

Un peu après

2

au bout de 2 ans, en mode matelassage

 

en mode…plus que la bordure a coudre

 

Un an pour assembler les rosaces et un an pour le quilter.

Attention…..essai de diaporama…..

 

 

Même si c’est loin d’être parfait…j’aime

Qu’en pensez vous ?

21 commentaires sur “Passacaglia

  1. Effectivement c’est long cela fait deux ans que je vois l’ouvrage circuler dans la maison mais je suis fier de toi et du résultat
    Maintenant au suivant…

    J'aime

  2. C’est une magnifique oeuvre, bravo quelle patience il faut pour coudre toutes ces petites pièces de tissu entr’elles, félicitations à l’artiste

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s