Irène Némirowsky

Si vous avez suivi mon précédent message, de passage a Issy l’Evêque, j’avais découvert un sentier littéraire

https://petitsbonheursaujourlejour.blog/2019/07/28/luzy-issy-leveque-15-kms-cumul-237-kms/

Je m’étais promis de lire cet auteur dont j’avais déjà entendu le nom, mais jamais lu.

Petite présentation

Pendant l’année 1941/1942, exilés a Issy l’Evêque, Irène et son mari portent l’étoile jaune. Elle entreprend un travail ambitieux. Une suite de tableaux sur la débâcle suivi d’un roman, Suite Française.

Le 12 juin 1942, peu de jours avant son arrestation, elle doute de pouvoir achever son œuvre. Elle a le pressentiment qu’il ne lui reste que peu de temps à vivre.

Elle ne se fait aucune illusion sur l’attitude » de la masse inerte haïssable des Français vis à vis de la défaite et de la collaboration  » ainsi que de son propre destin.

Elle écrit à Albin Michel, son éditeur,  » j’ai beaucoup écrit, je suppose que ce sont des œuvres posthumes, mais ça fait passer le temps ».

Elle est arrêtée le 13 juillet, et assassinée le 17 août a Auschwitz.

Son livre décrit la peur, la lâcheté, l’acceptation de l’humiliation, les persécutions et les massacres, mais aussi les courages, l’attente de jours meilleurs, les amours passagères.

L’exode de parisiens vers les campagnes, villages envahis par des femmes et enfants épuisés, affamés, voitures chargés de meubles, vaisselles et couvertures, gros bourgeois dégoûtés de cette populace, cocottes largués par leurs amants, curé avec un groupe d’orphelins, soldat français blessé, et soldat allemand séduisant une jolie veuve.

Seul un couple garde sa dignité.

On y retrouve sa haine de la bourgeoisie qui lui vient de son enfance.

Si vous aimez la belle lecture, n’hésitez pas.

Un petit peu dans le même style, écoutez ou re écoutez la chanson de JJ Goldman..Si j’étais né en 17 a Leidenstadt

Oui..qu’aurions nous fait en 39/45..??

J’ai maintenant envie de lire ses autres livres

2 commentaires sur “Irène Némirowsky

  1. Genre de lecture qui doit etre très bien.malheureusement je n arrive pas à lire ce genre de livre trop éprouvant…sinon je pleure tellement que je ne trouve plus le sommeil.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s