Roubaix : suite et fin

Deux visites historiques et passionnantes

La Manufacture et le Cimetière

La Manufacture

Installée sur le site de l’ancien Tissage Craye, en plein centre de Roubaix.

« L’entreprise Craye a été construite en 1914 à Roubaix dans laquelle nappes et rideaux étaient confectionnées. Cette manufacture a été créée par les fils d’Israël Jean-Baptiste Craye, un apprenti en textile à l’origine de la fabrication de ces produits. C’est dans les années 1960 que l’entreprise Craye va se spécialiser dans la reproduction de tapisseries au tissu jacquard. Par la suite, cette manufacture s’est regroupée avec d’autres entreprises du textile pour former le groupe Metrax – Craye et y confectionner des tapisseries principalement médiévales, et des accessoires (coussins, sacs à main, etc). »

Aujourd’hui, l’usine Craye se trouve dans les Flandres en Belgique, entre Gand et Bruges. Craye assure la qualité de ses produits en sélectionnant uniquement les meilleurs fils, principalement en provenance de France, d’Italie, d’Allemagne et d’Espagne.

 La Manufacture est un musée dédié à l’histoire et la mémoire du tissage.

Dans un cadre industriel authentique, une charmante jeune femme nous a expliqué et nous a fait une démonstration sur ces vieux métiers à tisser. Le bruit des machines actionnées sous vos yeux est tellement fort que j’imagine quant il y en avait plusieurs en même temps. Nous avons découvert les premiers métiers qui datent des années 1910, pour aller jusque 2009, date à laquelle la production est délocalisée en Belgique.

En 2005, la Manufacture est transformée en Musée.

J’ai retrouvé sur Roubaix, le même type de machine et la même façon de travailler que pour la soie sur Lyon.

Visite ensuite du Cimetière de Roubaix

Crée vers 1850, il regroupe de superbes monuments funéraires dédiées a la mémoire des illustres entrepreneurs, artistes et hommes politique de Roubaix.

On peu y admirer de nombreuses chapelles funéraires, ornées de sculptures, dont beaucoup ont été rénovées par la Ville. Un véritable parc arboré est magnifiquement entretenu. Certaines vieilles chapelles étaient laissées à l’abandon, faute de descendants, elles ont été transformées pour y mettre les urnes des cendres des défunts.

Je n’avais jamais vu cela, mais dans une partie du cimetière un carré musulmans a été crée. Un style oriental, très fleuri et super entretenu, qui surprend par rapport aux Chapelles, mais qui a aussi beaucoup de charme. Un homme d’une bonne soixantaine d’année, les larmes aux yeux, nous a expliqué ce carré musulman. Il allait « parler a ses parents ».

Un cimetière militaire est un peu a l’écart en mémoire de soldats de la guerre de 1914/1918

Quelques photos encore.


C’est tout pour ces Hauts de France

Dimanche, départ pour la Savoie.

3 commentaires sur “Roubaix : suite et fin

Répondre à Annaig ORVEN Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s