Valérie PERRIN : Les Oubliés du Dimanche

Etre vieux, c’est être jeune plus longtemps que les autres : Philippe Geluk

Hélène Hel est née deux fois, en 1917, et le jour où elle a rencontré Lucien Perrin.

Voila comment commence le livre

Justine aime deux choses dans la vie, la musique et le troisième âge. Elle a grandi avec le troisième âge, elle a sauté une case. Le deuxième âge, c’est celui de ses parents qui ont eu la mauvaise idée de mourir ensemble dans un accident de voiture.

Ce qu’elle aime c’est s’occuper des petits vieux.

Un jour, avec l’école, elle a été voir ces petits vieux, et elle a compris que les anciens « il suffit de les toucher, de leur prendre la main pour qu’ils racontent ».

Aujourd’hui elle travaille dans une maison de retraite et écoute Hélène se raconter.

Hélène a raconté toute sa vie « tout mais en puzzle » « comme un bel objet cassé en mille morceaux ».

Justine a acheté un beau cahier bleu et écrit l’histoire d’Hélène.

Dans ce livre, l’histoire de Justine et d’Hélène se superpose, se mélange.

Hélène qui sait a peine lire, Hélène sauvée toute petite d’une envie de suicide par une mouette !

Sa mouette, celle qui la suit comme une ombre depuis qu’elle est toute petite.

Au fil des pages nous allons vivre l’Amour de Hélène pour Lucien, son grand, son unique amour. Et la mouette qui suivra, aidera Lucien.

Justine et sa solitude.

Justine, qui cherche qui fait des appels anonymes aux enfants de ses petits vieux pour leur annoncer leur mort. Ces enfants qui arrivent a la Maison de Retraite pour voir les parents encore vivants. Ces appels sont toujours pour des petits vieux « oubliés du dimanche ». La solitude des personnes agées, que les enfants oublient.

J’ai beaucoup aimé ce livre, peut être moins que Changer l’eau des fleurs du même auteur.

https://wordpress.com/post/petitsbonheursaujourlejour.blog/2164

Mais c’est un livre sur l’amour éternel, sur la solitude, sur la sollicitude, sur l’amitié.

Un livre qui se lit facilement, triste et gai a la fois.
Peut être parce que j’ai été élevé par mes grands parents, il m’a touché.

Bonne lecture a vous…si vous en avez envie…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s